Assemblée Générale élective de la Femafoot : L’espoir renait

Le Comité de normalisation de la Fédération malienne de football (Conor) est le centre d’attraction des acteurs du football malien pour réaliser une bonne organisation de l’Assemblée générale élective de l’instance nationale du football malien. A quand la mise en place du nouveau Comité exécutif ?

La crise du football continue de pénaliser les vrais acteurs du sport roi évoluant en championnat national du Mali. Pour surmonter cette difficulté, le Comité de transition du football malien, mis en place le 10 janvier 2018 est à pied d’œuvre pour redresser le football malien. Ainsi, l’indexation des délégués légitimes à l’occasion de cette entrevue des acteurs du football malien est plus que nécessaire. Les Ligues de Bamako, Kayes,  deux ligues régionales de football à problèmes ont été dotées d’un nouveau comité directeur. Le règlement du cas de la Ligue de Ségou, autre ligue à problème, est l’une des étapes cruciales de la mission de Daou Fatoumata Guindo, présidente du Conor, et les autres membres de son bureau. Aujourd’hui, la normalisation du football malien  passe sans doute par l’organisation d’une assemblée générale élective apaisée. A cet égard, le Conor est tenu d’effectuer tout ce travail  dans un délai de 4 mois comme indiqué par la feuille de route de la Fifa. Selon une source proche de la Fédération, l’actuelle patronne du football malien aurait signalé que son équipe fera tout pour légitimer les délégués dans le cadre de l’organisation d’une assemblée générale élective apaisée.

A noter que le blocage dans l’organisation du championnat national de première division du Mali (Ligue 1 Orange) est lié à la mise en place d’un Comité exécutif élu à la tête du football malien.  Conséquence, plus de la moitié des responsables de clubs de première division auraient décidé de ne pas participer à un championnat organisé par le Comité de normalisation (Conor). Donc, la mise en place d’un bureau légitime est plus que nécessaire pour le bonheur des milliers de jeunes Maliens.

Yacouba TANGARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *