Fonction Publique de l’État : 827 postes à pourvoir

Encore une lueur d’espoir pour les diplômés sans emplois. Depuis le 04 octobre 2018, un communiqué interministériel annonce l’ouverture d’un concours direct de recrutement dans la fonction publique d’Etat de 827 agents dans plusieurs domaines et catégories.
Dans un communiqué rendu public par le ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les Institutions conformément aux arrêtés interministériels no2018- 3024/Mtfp-MEF-SG du 07 août 2018 et 2018-3506/Mtfp-MEF-SG du 04 octobre 2018, ouvre les concours directs de recrutement dans la Fonction publique d’Etat de 827 agents.
En effet, le concours est ouvert dans les domaines suivants de l’administration: l’Administration générale, les affaires étrangères, les arts et de la culture, l’agriculture et du génie rural, les constructions civiles, l’industrie et des mines, les eaux et forêts, la santé, l’élevage, l’informatique, l’information et de l’audiovisuel, la jeunesse et des sports, la statistique et des finances. Le concours est ouvert pour les cadres des catégories A, B1, B2 et C de l’administration publique malienne.
Pour faire acte de candidature, le candidat doit respecter les conditions suivantes: posséder la nationalité malienne; jouir de ses droits civiques; être de bonne moralité. Mais aussi il faut que le postulant soit âgée au 31 décembre 2018 de 18 ans au moins et de 32 ans au plus pour la catégorie C; de 35 ans au plus pour les catégories B1 et B2 et 40 ans au plus pour la catégorie A pour toute personne détentrice de diplôme national ou étranger de niveau équivalent donnant accès.
Par ailleurs, les fonctionnaires de l’Etat ou des collectivités ne sont pas autorisés à se représenter au concours d’entrée dans la Fonction publique de l’Etat. Toute tentative de fraude ou de falsification d’âge, de diplôme entrainerait des poursuites judiciaires.
Les dossiers, composés des pièces suivantes, doivent parvenir au Centre national des concours de la Fonction publique au plus tard le mardi 06 novembre 2018, délai de rigueur :
Selon les termes du communiqué, le concours comportera deux (2) épreuves: Une épreuve technique portant sur le domaine de formation des candidats d’une durée de trois (3) heures, affectée du coefficient deux (2) et une épreuve de culture générale d’une durée de trois (3) heures affectée du coefficient un (1).
Les épreuves se dérouleront dans les centres de concours de Bamako, Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao du 17 au 25 novembre2018.
K. Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *