Front social :

Depuis le gouvernement d’Amadou Toumani Touré, les personnes en situation de handicap sont dans l’attente de la satisfaction de leurs revendications. Pour cela, ils ont décidé de tenir un sit-in ce lundi 15 octobre 2018 devant la Primature.
Le Collectif des handicapés est plus que jamais décidé à se faire entendre par le gouvernement du Mali. Il veut à tout prix avoir un traitement heureux de ses doléances restées dans les tiroirs depuis belle lurette. Il s’agit, entre autres, de la liste des 70 personnes, les 5% à eux accordés au concours de la fonction publique de l’Etat. Ce sont là quelques points parmi tant d’autres qui ont motivé la décision de se rassembler. Ce, pour mieux manifester leur mécontentement face au silence de carpe du gouvernement de la République du Mali. Le Comité scientifique regroupe l’ensemble des handicapés du Mali. Le chargé de communication, Sékou Koné, a notifié que le sit-in d’aujourd’hui est le 2ème du genre. Selon lui, le premier n’a pas permis d’atteindre les objectifs, ce qui donne lieu à une seconde. A l’en croire, les mêmes demandes sont sur la table du gouvernement. De son point de vue, depuis le moment où Mariam Kaïdama Cissé était Premier ministre sous le régime d’ATT, la liste des 70 personnes a été dressée. Partant, il dira que cette doléance n’a pas été totalement exécutée, car 42 personnes sont toujours restées sans travail. En outre, notre interlocuteur du jour a fait savoir que le statut à titre exceptionnel a été ignoré par l’Etat du Mali. Pour lui, ce statut prévoit le recrutement de 5% des personnes handicapées à chaque concours de la fonction publique. « Ce texte est resté lettre morte parce que plus de 600 personnes sont au chômage », a-t-il laissé entendre. Poursuivant, Monsieur Koné a ajouté que leur regroupement a eu une entrevue avec le Premier ministre depuis le mois de juillet dernier. Depuis cette rencontre, rien n’a filtré. A noter que le Comité scientifique qui va manifester devant la Primature est formé de handicapés physiques, de personnes de petite taille, d’aveugles, de bègues, etc.
Bazoumana KANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *