Fédération malienne de Football : La fin du Conor proche

Le Comité de normalisation du football malien a été prorogé jusqu’au 28 février 2018. Mais dans les coulisses, l’Assemblée générale élective de la fédération pourrait se tenir avant le 31 décembre 2018, selon un communiqué du Conor.
Prolongé pour la deuxième fois, le Comité de normalisation du football malien (Conor) a bénéficié d’une troisième chance pour en finir avec la crise du football malien. Après avoir fini avec l’identification des délégués et le nouveau projet de statut de la Fémafoot, la principale mission principale reste l’organisation de l’Assemblée générale élective de la fédération. Selon un communiqué du comité transitoire du football malien, cette Assemblée générale élective devait se tenir avant le 31 octobre 2018.
Rappel : le comité de normalisation du football malien a été installé le 10 janvier 2018 pour un mandat de 4 mois, renouvelé le 30 avril 2018. Ce second mandat est arrivé à son terme le mercredi 31 octobre 2018. Suite à la demande de Mme Dao Fatoumata Guindo, la FIFA a accordé un troisième mandat (31 octobre 2018 -28 février 2019).
Dans les coulisses, ce troisième mandat pourrait être la dernière si l’équipe présidée par Mme Dao Fatouma Guindo est de bonne foi. Cela pourrait aboutir à l’organisation des championnats nationaux (D1, D2, D3).
Enfin, le Conor s’est contenté d’un communiqué laconique sans mettre la copie de la lettre de la Fifa à la disposition des acteurs du football malien. Plusieurs responsables de clubs de première division malienne ont confirmé qu’il n’ont reçu aucune copie.
Yacouba TANGARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *